Articles Les professionnels du chauffage

Quelles aides peut-on cumuler pour le remplacement d’une chaudière ?

Remplacer sa chaudière n’est pas un investissement négligeable. Allant de 2 000 € pour les modèles d’entrée de gamme à plus de 5 000 € pour les modèles les plus performants, faire l’acquisition d’une chaudière flambant neuve a un coût qui peut en rebuter certains. Mais alors pourquoi remplacer sa chaudière si l’on en possède une qui fonctionne déjà depuis de nombreuses années. Vous vous êtes malgré tout décidé à remplacer votre chaudière, c’est très bien, mais vers quel type de chaudière à gaz s’orienter pour votre prochain achat ? Vous avez trouvé votre modèle ? Alors comment pourrez-vous tirer profit au maximum des aides déployées par le gouvernement et les cumuler entre elles ? C’est à ces questions que nous allons tenter de répondre à travers cet article.

Pourquoi remplacer sa chaudière ?

Remplacer sa chaudière est une bonne idée surtout si vous la possédez depuis plus de 10 / 15 ans. En effet, avec le temps qui passe, les chaudières perdent en performances, et commencent à devenir obsolètes par rapport aux modèles récents. Ainsi chaque mois votre facture énergétique sera bien plus importante que ce qu’elle n’aurait été si vous aviez une chaudière à hautes performances comme par exemple une chaudière à gaz condensation. Par ailleurs, et nous allons voir cela en détails un peu plus loin dans cet article, il existe de nombreuses aides d’Etat pour vous aider à faire l’acquisition de votre nouvel appareil. En effet, le gouvernement a pris très au sérieux les enjeux écologiques qui nous concernent tous, et a décidé de mettre en place plusieurs aides d’Etat afin d’inciter les Français à abandonner leur vieille chaudière. C’est donc le moment de passer à l’action ! Rien ne nous dit que les aides seront reconduites l’année prochaine, c’est donc le moment d’en profiter !

Quelle nouvelle chaudière utiliser ?

Maintenant que vous avez compris l’intérêt de changer de chaudière, voyons maintenant vers quel type d’appareil s’orienter. Dans un premier temps excluons de prime abord les chaudières à gaz à fioul, qui en plus d’être peu performantes et très polluantes, devraient être interdites en France dans les prochaines années. Les chaudières à gaz traditionnelles quant à elles coûtent certes moins cher mais présente quelques inconvénients. Elles n’offrent pas des performances énergétiques exceptionnelles, et par conséquent il n’est possible d’obtenir aucune aide pour l’installation d’une chaudière à gaz traditionnelle. Ainsi nous vous conseillons de ne pas acquérir une chaudière à gaz standard. Les deux systèmes de chauffages qui offrent de bonnes performances énergétiques et qui en plus sont éligibles aux aides d’Etat sont :

- La chaudière à gaz basse température

- La chaudière à gaz condensation .

La première chauffe l’eau à seulement 50°C contre 90°C pour une chaudière traditionnelle, sans faire perdre en qualité de chauffage. En chauffant l’eau à une température plus basse, elle consomme ainsi moins de gaz et vous fera faire des économies d’énergie.

La chaudière à gaz condensation quant à elle, a un fonctionnement différent de la chaudière à gaz traditionnelle. Lorsque cette dernière évacue les fumées issues de la combustion du gaz via une cheminée, la chaudière à gaz condensation elle, tire profit de ces fumées pour chauffer le retour d’eau du circuit. Cela améliore donc considérablement le rendement, pouvant atteindre sur certaines chaudières le score exceptionnel de 110%. Si vous souhaitez acheter une chaudière performante, sachez que la chaudière à gaz condensation est ce qu’il se fait de mieux en ce moment. Vous trouverez notre sélection de chaudières à gaz condensation en cliquant ici .

Quelles aides peut-on obtenir pour le remplacement de sa vieille chaudière ?

Il existe, comme nous l’avons évoqué, plusieurs aides pour le remplacement de votre chaudière à gaz. Avant de voir quelles aides peuvent être cumulées entre elles dans le détail, voyons quelles sont les aides « cumulables » :

- L’Eco-Prêt à taux 0 ou Eco-PTZ est une aide qui peut être cumulée avec d’autres dispositifs.

- Le CITE (Crédit d’impôt pour la transition énergétique) peut également être cumulé

- Il en va de même pour les aides de L’ANAH (agence nationale pour l’amélioration de l’habitat) avec les aides « Habiter Mieux Sérénité » et « Habiter Mieux Agilité ».

Pour être plus précis, retenez que :

- Eco-prêt à taux 0 peut être cumulé avec le CITE

- Toutes les aides de l’ANAH peuvent être cumulées aussi bien avec le CITE qu’avec l’ Eco-Prêt à taux 0.

- Enfin les aides des collectivités locales peuvent être cumulées avec lecrédit d’impôt pour la transition énergétique, avec l’Eco-PTZ et avec les aides de l’ANAH.

Comme vous pouvez le constater il est possible de cumuler plusieurs aides et c’est pour cela que certains ménages arrivent à obtenir leur nouvelle chaudière à gaz à prix ridiculement bas ! Cependant bien sûr ces aides ne vous seront pas systématiquement octroyées. Certaines dépendent de votre statut (propriétaire, locataire), des revenus de votre foyer fiscal, du nombre de personnes composant votre foyer, de votre secteur (Île-De-France, Hors Île-De-France…). Quoiqu’il en soit, sachez que la quasi-totalité des propriétaires Français sont éligibles à au moins une aide !

Nos derniers conseils pour profiter aux mieux des aides de l’Etat pour remplacer votre vieille chaudière

Convaincus de faire le grand saut et de remplacer votre vieille chaudière par un nouvel appareil flambant neuf ? Excellent ! Comme vous avez pu le voir, il y a de fortes chances, si vous êtes propriétaire, de pouvoir bénéficier d’au moins une aide de l’Etat, alors pourquoi s’en priver. Vous avez également vu l’importance de bien se renseigner sur toutes les aides, car certaines sont cumulables et il serait dommage de passer à côté d’une d’entre elles. Enfin dernière chose à retenir et non des moindres, les aides de l’Etat ne peuvent être obtenues qu’avant l’achat de votre nouvelle chaudière à gaz. En effet lorsque le devis avec votre artisan sera signé, il ne sera plus possible de faire quelque demande d’aide que ce soit. Alors faîtes les choses dans l’ordre :

- Identifiez le modèle de chaudière qui vous plaît

- Faites votre demande d’aides d’Etat

- Après l’obtention des aides, vous pourrez signer votre devis.