{

Articles Les professionnels du chauffage

La Prime Energie CEE - Coup de pouce 2021

Réaliser des travaux de rénovation énergétique est souvent coûteux, mais grâce aux aides de l’Etat, si vous êtes éligibles vous aurez la possibilité de voir votre facture s’alléger, voire drastiquement se réduire. Parmi elles, la Prime Energie CEE (certificats d’économie d’énergie) et la prime coup de pouce 2021. Voyons en quoi consistent ces deux primes exactement, quelles sont les conditions d’éligibilité et surtout quels sont les travaux concernés. Comme nous le rappelons souvent, quelle que soit votre situation il y a toujours une aide de l’Etat qui est faite pour vous. Alors, envie de savoir si vous êtes éligible à une de ces deux primes, voire aux deux ? Lisez cet article.

Qu’est-ce que la Prime CEE ?

La Prime CEE a été lancée par le gouvernement en 2006, avec un objectif long-terme précis : voire la consommation énergétique des ménages Français diminuer de 50% à horizon 2050. Ambitieux, peut-être, mais si en 2021 cette prime est encore d’actualité, c’est qu’elle a obtenu les résultats escomptés et qu’elle a trouvé un certain succès chez les Français.

La Prime CEE a plusieurs spécificités :

- La première est que contrairement à la plupart des aides, elle est accessible à tous ! Eh oui, vous pouvez être propriétaire, locataire ou logé à titre gratuit, vous pourrez obtenir votre aide.

- La deuxième spécificité est que cette prime, bien qu’elle ait été créée par l’Etat, n’est pas versée par l’Etat. Elle est versée directement par les fournisseurs d’énergie. Comment cela fonctionne concrètement ? Les fournisseurs d’énergie ont des obligations envers l’Etat. Ils doivent pousser leurs clients à réduire leur consommation d’énergie. En contrepartie ils peuvent obtenir des certificats d’économie d’énergie. Et ils ont tout intérêt à les obtenir ! Car s’ils ne possèdent pas un nombre de certificat suffisant, ils devront payer à l’état de très lourdes amendes.

L’Etat semble donc avoir deux principaux leviers d’actions pour inciter les Français à réduire leur consommation énergétique :

- Pousser les Français à choisir un mode de chauffage moins polluant et plus respectueux de l’environnement en réduisant leur facture grâce à des aides financières

- Sanctionner les fournisseurs d’énergie qui ne font pas suffisamment d’effort pour pousser leurs clients à réduire leur consommation.

Les fournisseurs d’énergie versent donc cette Prime CEE à leurs clients, et cette dernière peut prendre plusieurs formes :

- Il peut s’agir tout simplement d’un chèque

- Certains offrent des cartes cadeaux

- D’autres offrent des bons de réductions ou même l’accès gratuit à certains services.

Alors certes la Prime CEE est réservée à tous, quelle que soit la situation (locataire, propriétaire ou logé à titre gratuit) et quelles que soient les conditions de revenus de l’intéressé. Mais tous les travaux de rénovation énergétique ne sont pas inclus dans la Prime CEE. En effet pour en bénéficier il faudra réaliser un ou plusieurs travaux parmi la liste suivante :

- Des travaux d’isolation, comme l’isolation des murs, des planchers, des fenêtres ou des combles). Rappelons qu’isoler son logement permet naturellement de réduire de 7 à 30% sa facture de chauffage en fonction de la zone isolée

- Des travaux concernant un nouveau système de chauffage. Pour pourrez ainsi pour bénéficier de l’aide, vous équiper d’une poêle à bois , d’un poêle à granulés , d’un poêle mixte , d’une pompe à chaleur (air / air, air / eau ou eau / eau) ou encore d’une chaudière à hautes performances énergétiques comme la chaudière à gaz condensation qui permet d’avoir un rendement pouvant atteindre les 110%.

Pour conclure, cette prime est très intéressante car elle concerne bon nombre de travaux et est ouverte à tous. Bien sûr le montant de la Prime ne sera pas la même pour tout le monde et dépendra de votre département, du type de logement, des conditions de revenus de votre foyer mais aussi du type de travaux envisagés.

La Prime coup de pouce 2021

La Prime coup de pouce 2021 a été créée pour venir remplacer le coup de pouce économie d’énergie. Son objectif est le même que la Prime Energie CEE, c’est-à-dire pousser les Français à délaisser leurs vieux appareils de chauffage au profit d’un système plus performant et plus respectueux de l’environnement. Les appareils de chauffage éligibles à cette aide sont les suivants :

- Une pompe à chaleur hybride

- Une chaudière à hautes performances énergétiques comme la chaudière basse température ou la chaudière à gaz condensation

- Un système solaire combiné

Cette Prime est, comme la précédente réservée à tous, mais le montant variera fortement en fonction de votre niveau de revenu, de votre région (en distinguant Île-De-France et hors Île-De-France) et du nombre de personnes qui composent votre foyer fiscal.

Un des grands intérêts de cette Prime coup de pouce 2021 et qu’elle est compatible avec d’autres aides. En effet pour pourrez la combiner avec :

- La Prime Rénov (qui est venu remplacer le crédit d’impôt pour la transition énergétique)

- L’éco prêt à taux 0

En cumulant deux de ces aides vous aurez la possibilité de baisser considérablement votre facture d’achat et pourrez améliorer la qualité énergétique de votre logement sans vous ruiner.

Mais y a-t-il des pièges à éviter, des choses à faire ou à ne pas faire lorsque l’ont veut bénéficier d’aides pour des travaux de rénovation énergétique ? On vous dit ça dans la conclusion.

Nos derniers conseils pour bénéficier de vos aides d’Etat

Eh oui, beaucoup de nos lecteurs ne le savent pas, mais les aides doivent impérativement être demandées et acceptées avant de signer le devis avec votre artisan. Une fois les travaux débutés il ne sera plus possible de prétendre à quelque aide que ce soit. Ainsi voici comment procéder dans l’ordre pour être sûr de ne pas avoir de problème :

- Vérifier grâce à un simulateur le montant des aides auxquelles vous avez droit

- Faîtes votre demande d’aide après avoir sélectionné une entreprise pour vos travaux

- Faîtes réaliser vos travaux par l’entreprise en question.

- Retourner tous les documents et les factures à l’organisme chargé de verser les aides.