{

Articles Les professionnels du chauffage

La chaudière à gaz est-elle dangereuse ?

Nous avons répété plusieurs fois dans les articles de ce site que les chaudières à gaz sont des systèmes de chauffages intéressants d’un point de vue économies et performances. Mais certains sont encore réticents à passer au gaz à cause d’une mauvaise réputation donc il souffre. Alors, la chaudière à gaz est-elle un système de chauffage fiable et sans risque pour notre sécurité à tous ? Quelles sont les précautions à prendre pour être sûrs de ne prendre aucun risque ? Les Professionnels du Chauffage vous éclairent sur la chaudière à gaz, comment en prendre soin et comment l’utiliser en tout sécurité.

Les avantages de la chaudière à gaz

Avant de parler sécurité ou éventuellement risque, voyons en quoi la chaudière à gaz mérite de l’attention. Le premier avantage du chauffage au gaz est son confort de chauffe. Avec de bons radiateurs vous serez sûrs d’avoir une qualité de chauffage exceptionnelle, contrairement à d’autre systèmes comme les chauffages fonctionnant au bois où la température aura tendance à être davantage hétérogène.

Le deuxième avantage est qu’il ne nécessite pas de stockage, comme c’est le cas pour les chauffages à bois ou même pour les chauffages à fioul qui nécessitent une cuve à fioul. Cet avantage est loin d’être négligeable car à part l’espace nécessaire pour poser la chaudière, il n’y aura besoin de rien de plus. Une chaudière à gaz peut donc parfaitement convenir dans un appartement de petite taille.

Dernier avantage, (et nous ne citons ici que les principaux) : elle nécessite très peu d’entretien et d’intervention humaine. Pour les systèmes de chauffage au bois par exemple il sera nécessaire de réapprovisionner en bûches de bois ou en granulés l’appareil de chauffage. En revanche la chaudière à gaz étant la plupart du temps reliée au réseau de gaz de la ville, il n’y aura presque rien à faire. Pour peu que la chaudière soit programmable, et vous pourrez programmer son fonctionnement, de jour comme de nuit, en semaine comme le week-end, sans intervenir !

Existe-il de réels risques liés à l’utilisation de la chaudière à gaz ?

La chaudière à gaz n’est pas plus dangereuse que pourraient l’être un couteau, un barbecue ou une tondeuse à gazon. Vous l’aurez compris tout est question d’utilisation correcte et surtout d’entretien. Si votre chaudière à gaz est correctement entretenue, il n’y a pas de risque pour votre santé. En effet le principal risque lié à la chaudière à gaz est l’émission de monoxyde de carbone. Ce risque existe également pour tout autre produit ayant recours à la combustion comme une cheminée un poêle à bois... Dès qu’il y a une combustion le risque n’est jamais nul. Cependant, si vous faites entretenir et réviser régulièrement votre chaudière par un professionnel chauffagiste , alors vous ne courez plus de risque. Ce dernier effectuera des mesures et fera des tests à votre chaudière afin de s’assurer que le niveau d’émission de gaz reste en dessous des seuils tolérés et ne mette pas en péril la sécurité de votre foyer. N’ayez donc crainte, tant que le professionnel chauffagiste vérifie votre chaudière et qu’il vous signe le document attestant de son bon fonctionnement vous n’avez rien à craindre.

Quelles autres précautions prendre vis-à-vis de ma chaudière à gaz pour ma sécurité ?

Dans un premier temps nous vous conseillons de ne pas vous tourner vers une chaudière de premier prix. Pas que les chaudières premier prix soient dangereuses, mais disons qu’elles consommeront plus de gaz et surtout dureront moins longtemps. Par ailleurs les chaudières dernières générations possèdent des systèmes de sécurité plus avancés que les chaudières à gaz traditionnelles, et auront besoin de peu de maintenance. Nous vous conseillons donc de vous tourner vers une chaudière à gaz basse température , ou si vous pouvez vous le permettre, vers une chaudière à gaz condensation . Pour rappel la chaudière à gaz basse température consomme moins de gaz qu’une chaudière traditionnelle car elle ne chauffe l’eau qu’à 60°C contre 90°C pour une chaudière normale. Pas de panique, le confort de chauffage restera identique, la différence principale, au-delà du fait qu’elle consommera moins de gaz, sera le léger retard à l’allumage. Si votre chaudière est restée éteinte longtemps, alors il faudra être un peu plus patient pour ressentir la chaleur des radiateurs.
La chaudière à gaz condensation quant à elle est une chaudière nouvelle génération, permettant de réaliser des rendements records atteignant parfois les 110% ! Comment cela est-il possible ? Simplement parce qu’elle utilise les fumées issues de la combustion du gaz pour chauffer le retour de circuit d’eau. Ainsi, alors qu’une chaudière traditionnelle va évacuer les vapeurs à travers un conduit d’évacuation, la chaudière à gaz condensation les réutilisera. Cela permet ainsi naturellement d’utiliser moins de gaz et donc de réaliser d’importantes économies de chauffage sur le long-terme.

Nos derniers conseils pour votre chaudière à gaz

Vous l’aurez compris, choisir une chaudière de qualité est un élément très important pour votre confort, votre portefeuille et pour la longévité de l’appareil. Cependant il faudra également prendre soin de votre chaudière pendant toute sa durée de vie. Et cela passe par plusieurs points :

- Chercher à l’utiliser le moins possible lors de votre absence. Cela peut se faire grâce à des programmateurs, qui baisseront la température du logement quand vous n’êtes pas là, avant de l’augmenter lors de votre retour.

- Respecter l’obligation légale de contrôle et de manutention par un professionnel chauffagiste. En France il est obligatoire de contrôler sa chaudière au moins une fois par an. Cependant nous vous conseillons de réaliser 2 contrôles par an. Certes cela a un coût, mais en plus de contrôler la sécurité de votre chaudière, le professionnel chauffagiste s’assurera d’optimiser les réglages afin de vous faire consommer moins de gaz à confort de chauffage identique.

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour bien choisir votre chaudière, l’entretenir et ne plus vous soucier de la sécurité. Bien sûr quand une chaudière commencera à devenir trop vieillissante, il ne faudra pas hésiter à la changer !