Articles Les professionnels du chauffage

Comment se déroule l'entretien et la révision d'une chaudière à gaz ?

Une chaudière à gaz est un appareil souvent onéreux et dont la durée de vie et l’efficacité dépendront grandement de l’entretien que vous lui accorderez. Une chaudière mal entretenue est une chaudière qui fatiguera plus vite et surtout dont les performances d’amoindriront avec le temps. Oui mais comment procéder pour réviser sa chaudière à gaz et l’entretenir correctement ? Quel processus respecter pour réaliser cette opération selon les règles de l’art ? Un particulier peut-il le faire lui-même ? C’est à ces questions que nous tenterons de répondre à travers cet article.

Entretenir sa chaudière : une obligation légale

Oui entretenir sa chaudière est une obligation légale. Et si vous êtes locataire de votre appartement ne comptez pas sur votre propriétaire pour s’occuper de l’entretien de la chaudière. C’est bien l’utilisateur de la chaudière qui est responsable de celle-ci. Sachez que quelle que soit la chaudière à gaz que vous possédez, l’entretien annuel de la chaudière est une obligation légale et devra être effectuée au moins une fois par an.

Si vous décidiez de ne pas respectez cette obligation annuelle, la loi ne prévoit pas d’amende ; en revanche vous prenez un certain nombre de risques :

- Si la chaudière à gaz émet une quantité de monoxyde de carbone trop importante, vous ne vous en rendrez pas compte (le gaz étant inodore et incolore) mais vous ferez courir de sérieux risques aux occupants de votre habitat ;

- Vous pourriez perdre beaucoup de rendement avec une chaudière qui est mal ou pas du tout entretenue. En effet avec le temps, des résidus s’accumulent et peuvent baisser le rendement de votre chaudière qui devra consommer plus de gaz pour obtenir un résultat égal. Ainsi cela augmentera logiquement votre consommation énergétique ;

- Lors de l’entretien d’une chaudière, des réglages seront effectués pour obtenir le meilleur rendement possible. Donc si la chaudière n’est pas réglée et optimisée par un professionnel chauffagiste vous perdrez également du rendement ;

- Enfin en cas de sinistre dû à un mauvais fonctionnement de votre chaudière, votre assurance est parfaitement en droit de vous refuser la moindre indemnisation. Lors d’un sinistre il vous faudra présenter le carnet d’entretien de la chaudière. Si celle-ci n’a pas été révisée selon la règlementation en vigueur alors tous les frais liés à la réparation des dégâts seront intégralement pour vous.

Augmenter la sécurité de votre foyer, améliorer votre rendement et être couvert en cas de sinistre, voilà ce que vous apportera un entretien annuel de votre chaudière, qu'elle soit à gaz traditionnelle, chaudière à gaz basse température ou encore chaudière à gaz condensation. Pour moins d’une centaine d’euros cela vaut le coup non ?

Quelles sont les étapes pour réaliser l’entretien de votre chaudière

Le professionnel chauffagiste devra suivre plusieurs étapes bien précises pour l’entretien de votre chaudière. Il s’agit d’un processus qui doit être suivi dans un certain ordre et qui vous permettra de vous assurer que votre chaudière est bien aux normes.

Nettoyage du corps de chauffe

Dans un premier temps le professionnel s’occupera de nettoyer le corps de chauffe, le brûleur et l’extracteur si toutefois ce dernier était incorporé dans l’appareil. Après une année d’utilisation ces pièces accumulent de la poussière et des résidus qu’il convient d’enlever pour s’assurer du bon fonctionnement de la chaudière.

Vérification de la pompe et du circulateur

Il s’occupera ensuite de contrôler l’état de la pompe et du circulateur: un disfonctionnement de ces pièces pourrait nuire aux performances de votre chaudière. Il contrôlera également d’autres éléments de sécurité comme la température de chauffe maximale ou encore la valeur de la résistance. Il vérifiera ensuite l’état du conduit de raccordement.

Contrôle du débit de gaz et de la température de l’eau

Vient ensuite la vérification du débit de gaz. Un test sera effectué pour le mesurer et il pourra ensuite réguler ce débit pour optimiser les performances de la chaudière. La température de sortie d’eau chaude des sanitaires sera également mesurée et elle pourra être réglée afin d’augmenter le confort des occupants.

Vérification de la sécurité de l’appareil

Cette étape est fondamentale car elle lui permettra de vérifier que votre chaudière ne pose aucun problème de sécurité. Il vérifiera pour cela deux choses :

  1. L’étanchéité des circuits d’eau et de gaz afin de s’assurer qu’il n’y a aucune fuite ;
  2. Le taux d’émission de monoxyde de carbone. Il effectuera pour cela deux mesures : une à proximité immédiate de l’appareil et une à quelques mètres de la chaudière afin de s’assurer que le taux est bien conforme aux normes en vigueur.

La remise de l’attestation d’entretien

Entretien chaudière - remise d'attestation

Lorsque l’entretien de la chaudière aura été effectué, et si aucun problème de fonctionnement n’est identifié, le chauffagiste sera dans l’obligation de vous remettre une attestation d’entretien. Cette attestation listera les différentes vérifications effectuées et comportera une signature ou un tampon de l’entreprise. Vous devrez garder cette attestation précieusement car il vous faudra la présenter à votre assureur en cas de sinistre.

Nos derniers conseils pour entretenir votre chaudière

Même si vous vous y connaissez en la matière, nous vous déconseillons fortement de réaliser l'opération d'entretien vous-même. Dans un premier temps parce que vous ne serez pas habilité pour remplir et signer le carnet d’entretien de la chaudière et dans un deuxième temps car il s’agit d’un appareil qui peut potentiellement être dangereux et vous prendriez de gros risques pour économiser quelques dizaines d’euros. Alors n’y réfléchissez pas et passez systématiquement par un professionnel chauffagiste.

Enfin dernier conseil que nous pouvons vous donner : ne vous limitez pas à l’entretien annuel surtout si votre chaudière est fortement sollicitée. En effet dans certaines régions froides de France la chaudière sera soumise à rude épreuve et pourra fonctionner jusqu’à 2 fois plus que dans une ville à climat doux. Dans un premier temps parce qu’il lui faudra plus de puissance pour chauffer un air plus froid mais également parce que la chaudière sera sollicitée pour une durée plus longue dans l’année. Dans ces cas-là n’hésitez pas à réaliser 2 entretiens annuels, votre chaudière ne s’en portera que mieux et votre portefeuille aussi !