{

Articles Les professionnels du chauffage

Comparatif des différentes chaudières du marché.

Dans l’univers qui peut sembler complexe des chaudières, beaucoup d’entre vous ne savent pas s’y retrouver. Et pour cause, il existe plusieurs types de chaudières. Dans un premier temps parce qu’une chaudière peut fonctionner avec plusieurs combustibles différents, comme le gaz, l’électricité le bois ou le fioul. Mais au-delà du combustible, pour chaque type de chaudière il en existe également des sous-catégories. Cela fait donc un nombre important d’appareils et pour un novice ou une personne qui ne s’est pas renseignée sur une chaudière depuis des dizaines d’années, une piqure de rappel ne fait pas de mal ! Alors quels sont les différents types de chaudières du marché ? Vers quel appareil vaut-il mieux se tourner pour commencer l’année 2022 en beauté ? C’est ce que nous allons voir en détails à travers cet article.

Les chaudières à bois

Les chaudières à bois, aussi appelées chaudières à bûches, fonctionnent avec des bûches de bois qui serviront de combustible à la chaudière. Ces chaudières sont assez peu utilisées en France et pour cause elles posent de nombreux inconvénients. Le premier, et il n’est pas des moindres, est que le stockage des bûches nécessite un espace conséquent que tout le monde ne peut pas se permettre. En plus d’occuper de l’espace, le réapprovisionnement en bois occasionne une logistique assez contraignante. Le bois devra ensuite être conservé plusieurs mois afin de s’assurer qu’il soit bien sec au moment de son utilisation. Si le bois était humide, la combustion serait mauvaise, le rendement ne serait pas bon et cela occasionnerait des émissions de gaz polluant. Ensuite il faudra charger manuellement la chaudière avec les bûches ce qui demande un certain effort et n’est pas forcément pratique. La chaudière à bois n’a donc pas de beaux jours devant elle et nous vous déconseillons de vous tourner vers ce type d’appareil de chauffage. Il existe des chaudières bien plus pratiques et plus performantes comme nous allons le voir dans la suite de cet article.

Les chaudières électriques

Les chaudières électriques ne sont pas bien meilleures élèves que les chaudières à bois. Effectivement le problème de stockage et de réapprovisionnement du combustible ne se pose pas car la chaudière est directement alimentée en électricité. Par ailleurs le coût d’achat d’une chaudière à gaz est relativement accessible. Alors, la chaudière électrique est-elle la chaudière parfaite ? Non, et loin de là. En effet elle est extrêmement gourmande en énergie. Ainsi, vous pourriez avoir l’impression de faire une affaire en économisant quelques centaines d’euros lors de votre achat mais cela ne sera qu’une illusion. En effet avec une chaudière électrique attendez-vous à recevoir des factures d’énergie salées. Quand on sait qu’une chaudière se garde au moins 15/20 ans (sous réserve qu’elle soit correctement entretenue), ce sont des milliers d’euros qui s’évaporeront dans la nature à cause de l’énorme quantité d’énergie qu’elle nécessite pour fonctionner correctement. Ajoutons à cela le fait que le prix de l’électricité augmente constamment, en achetant une chaudière électrique vous ferez clairement une mauvaise affaire. Pour faire une comparaison rapide, la chaudière électrique coûte en énergie plus du double d’une chaudière à gaz. Il s’agit donc d’un type de chaudière à éviter à tout prix, et c’est pour cela d’ailleurs qu’il n’existe pas d’aide d’Etat pour vous aider financièrement à acheter une chaudière électrique.

Les chaudières au fioul

Les chaudières à fioul ne sont malheureusement pas non plus les chaudières idéales. Elles sont dans un premier temps assez encombrantes, et fonctionnent avec un combustible assez polluant : le fioul. Jusqu’à il y a quelques années elles bénéficiaient d’aides d’Etat qui vous permettaient de les obtenir à moindre coût. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Donc n’espérez pas obtenir la moindre aide pour l’installation de votre chaudière à fioul. Mais les choses ne s’arrêtent pas là. Les chaudières à fioul sont tellement polluantes que le gouvernement a décidé d’en interdire l’installation dans les prochaines années. Vous l’aurez compris, les chaudières à fioul sont tout bonnement à proscrire. Polluante et avec un combustible qui coûte cher, il vaut mieux les éviter.

Les chaudières au gaz

Effectivement nous avons botté en touche toutes les chaudières jusqu’à présent, mais ne vous inquiétez pas, il reste les chaudières à gaz. Et celles-ci présentent de nombreux avantages. Premièrement elles sont assez écologiques et économiques. Ensuite, leur installation est simple et ne nécessite pas de stockage. Bien sûr si vous n’êtes pas relié au gaz de la ville il vous faudra avoir un réservoir de gaz, mais dans le cas contraire, un simple branchement à l’arrivée de gaz suffira amplement. Il existe principalement 3 types de chaudières à gaz :

- Les chaudières dites traditionnelles. Elles n’offrent aucune technologie particulière leur permettant d’améliorer leur rendement.

- Les chaudières à gaz basse température . Elles offrent un avantage intéressant dans le sens où elles chauffent l’eau à une température de seulement 50°C contre 90°C pour une chaudière traditionnelle, pour offrir des performances égales. Ainsi vous consommerez naturellement moins de gaz.

- Les chaudières à gaz condensation . Il s’agit des chaudières les plus récentes et les plus performantes du marché. Elles sont certes plus chères à l’achat mais les économies de gaz qu’elles vous feront faire sur le long-terme compense plus que largement l’investissement initial. Concrètement les chaudières à gaz condensation utilisent les vapeurs d’eau de la combustion pour chauffer le retour de circuit d’eau. Ainsi le gaz est utilisé 2 fois ce qui permet à ce type de chaudières d’atteindre un rendement pouvant atteindre les 110% !

Nos derniers conseils pour bien choisir votre nouvelle chaudière

Notre conseil est clairement de vous tourner vers une chaudière à gaz basse température , ou, si votre budget vous le permet, vers une chaudière à gaz condensation . Par ailleurs sachez que pour ces deux types d’appareils il existe de nombreuses aides d’Etat qui vous permettront de les obtenir à moindre coût. Ainsi si vous avez décidé d’acheter l’un de ces appareils, avant d’effectuer l’achat de votre chaudière, vérifiez à quelles aides d’Etat vous pourriez éventuellement être éligibles. Il en existe une multitude et certainement une faite pour vous !