{

Articles Les professionnels du chauffage

Comment se chauffer de façon responsable ?

Se chauffer de façon responsable. Par les temps qui courent cette simple phrase semble être un contresens en soi. Le chauffage est responsable d’émissions de CO2 et contribue indirectement au réchauffement climatique. A l’heure où les prix des combustibles explosent et où se chauffer correctement devient un défi, comment continuer à se chauffer sans avoir un impact trop important sur la planète ? Comment limiter notre consommation sans souffrir du froid l’hiver ou trop se priver ?
Dans cet article nous allons étudier les choses sous 3 angles :

- Nous allons parler des combustibles, qui évidemment n’ont pas le même impact sur le réchauffement climatique

- Nous parlerons également des systèmes de chauffage. Comme vous vous en doutez, certains sont plus polluants que d’autres

- Enfin nous parlerons des habitudes de chauffage. Un appareil de chauffage très écologique peut être utilisé de façon inadéquate et avoir un impact carbone élevé.

Vous verrez à la fin de cet article, qu’il est clairement possible d’allier confort de chauffage avec respect de la planète.

Les différents combustibles

Le combustible est un des éléments les plus importants à prendre en considération lorsque l’on parle d’impact carbone, car c’est lui qui procurera l’énergie nécessaire pour faire fonctionner le chauffage. Les principaux combustibles / sources d’énergie qui existent sont :

- L’électricité (utilisée pour la pompe à chaleur et les radiateurs électriques)

- Le bois (utilisé principalement pour les poêles à bois , les poêles à granulés , les poêles mixtes , les inserts à bois )

- Le fioul (que l’on retrouve dans la chaudière à fioul)

- Le gaz (qui sert à faire fonctionner les chaudières à gaz, qu’il s’agisse de chaudière à gaz traditionnelles, de chaudières à basse température ou de chaudière à gaz condensation )

Le fioul est un combustible à éviter absolument à cause de la pollution qu’il génère. D’ailleurs l’installation de nouvelles chaudières à fioul sera prochainement interdite en France. Concernant les autres combustibles, leur impact sur l’environnement peut varier en fonction du type ou de leur provenance. Par exemple le bois peut être issu de forêts durables ou non et donc avoir un impact plus ou moins important lors de sa combustion. Concernant le gaz, il en existe plusieurs types et certains sont très peu polluants comme le gaz vert. Pour l’électricité, il s’agit d’une énergie assez peu polluante car en France elle est principalement issue des centrales nucléaires.

Les systèmes de chauffage

Le système de chauffage va également avoir un impact non négligeable. Toutes les chaudières ne se valent pas. Par exemple, unechaudière à gaz condensation ou une chaudière à gaz basse température, consommeront moins de gaz qu’une chaudière traditionnelle, même si de fait elles utilisent le même combustible.
Le type d’appareil, sa puissance et son niveau de rendement seront des éléments à prendre en considération lors de votre achat. Un poêle à bois qui a un rendement de 70% consommera bien plus qu’un poêle avec un rendement à 90% pour apporter le même résultat !

C’est pour ces raisons qu’il est parfois une mauvaise idée de se jeter sur les appareils de chauffage premier prix. Nous avons la fausse impression de faire des économies mais au final nous consommons davantage sur le long-terme. Et cela a deux effets principaux :

- Des factures d’énergie plus élevées

- Un impact sur la planète plus important

Les habitudes de chauffage

Les habitudes de chauffage ont leur importance dans la consommation énergétique de votre logement, et il peut être important. Voici quelques conseils que nous pouvons vous prodiguer pour limiter votre consommation et adopter des habitudes de chauffage intelligentes :

- Limiter la température à un niveau raisonnable. Ne pas dépasser 19/20°C la journée et 17/18°C la nuit est largement suffisant pour avoir du confort thermique chez soi. Augmenter cette température aura un impact non négligeable sur vos factures

- Eviter de laisser les fenêtres et portes ouvertes. Aérez 15 minutes le matin, puis laissez les fenêtres et les portes fermées le plus possible. Cela vous évitera de consommer inutilement de l’énergie qui se dissipera à l’extérieur de votre logement

- Pensez à la programmation ! Si votre appareil de chauffage vous le permet, essayez de le programmer au maximum en fonction de votre présence ou non à la maison. Cela vous permettra de ne pas consommer plus que de raison lorsque vous ne serez pas présent à votre domicile. Attention toutefois à ne pas couper entièrement le chauffage, car l’allumage peut consommer beaucoup. Abaissez simplement la température, de façon à laisser votre appareil de chauffage allumé et en fonctionnement, mais à bas régime.

Nos derniers conseils pour vous chauffer de façon éco responsable

Se chauffer de façon écoresponsable nécessite :

- De choisir un appareil de chauffage performant, à haut rendement et utilisant une source d’énergie peu polluante

- D’adopter de bonnes habitudes de chauffage et quelques réflexes pour limiter la consommation d’énergie

- Eventuellement faire des travaux de rénovation énergétique

Ce dernier point a son importance ! En effet, certains logements sont de véritables passoires énergétiques et tous vos efforts pourraient être vains à cause de la déperdition thermique. Ainsi nous vous conseillons, si vous en avez la possibilité, de réaliser des travaux pour isoler thermiquement votre logement, grâce à une isolation du toit, un changement de fenêtre… Certaines aides d’Etat sont à disposition et vous permettront de faire vos travaux d’isolation thermique à moindre coût. Il serait dommage de ne pas en profiter !