{

Articles Les professionnels du chauffage

Comment se chauffer de façon écologique ?

L’écologie est une préoccupation grandissante ces dernières années et qui n’est pas prête de s’éteindre. Entre les diverses conventions sur le climat, les engagements pris par certains pays pour réguler leurs émissions de CO2, la notion d’éco-responsabilité est une affaire de chacun. Si les pays ont bien sûr leurs responsabilités écologiques, nous pouvons également y participer, en adaptant nos habitudes quotidiennes. Et parmi les appareils que nous utilisons au quotidien et qui ont un impact direct sur l’environnement, nous trouvons bien entendu le chauffage. Un chauffage émettra forcément du CO2, quel que soit l’appareil et quel que soit le combustible utilisé. Mais certains sont de bien meilleurs élèves que d’autres.
La bonne nouvelle est que écologie et économies d’énergie ne sont pas des choses antagonistes. Il est ainsi tout à fait possible de choisir un moyen de chauffage qui soit à la fois écologique mais qui vous fera également réaliser des économies d’énergie. Alors, vers quel type de chauffage choisir pour participer à l’effort commun visant à réduire les émissions de CO2 ? Quel est le meilleur et à contrario le pire élève entre le bois l’électricité le gaz et le fioul ? C’est ce que nous allons découvrir ensemble dans cet article.

Le chauffage au fioul

Le chauffage au fioul est un chauffage polluant que nous vous déconseillons formellement. Par ailleurs l’installation de nouvelles chaudières au fioul pourrait être interdite par le gouvernement dans les prochaines années afin justement d’accompagner les Français vers une transition énergétique avec des appareils plus respectueux de l’environnement. Ainsi, si vous avez une chaudière au fioul et la possibilité d’en changer, n’hésitez pas. Avec les aides d’Etat disponibles vous pourrez faire l’acquisition d’un nouvel appareil de chauffage plus écologique et plus économique à moindre coût.

Le chauffage au bois

Le chauffage au bois n’est pas un excellent élève en écologie mais il peut le devenir. Tout dépendra de l’appareil de chauffage que vous utiliserez. Si vous choisissez un poêle à bois peu performant, il y a fort à parier que le rendement ne sera pas satisfaisant et qu’il y aura donc beaucoup de pertes et d’émissions inutiles. Ainsi ne vous jetez pas sur le premier poêle que vous trouverez sur le marché mais privilégiez un appareil un peu plus cher mais qui en plus d’être plus respectueux de l’environnement vous permettra également de réaliser des économies d’énergie. Vous pouvez par exemple vous orienter vers un poêle mixte , qui sont généralement des appareils performants et qui vous permettront d’alimenter votre poêle aussi bien avec des granulés qu’avec des bûches entières de bois.

Le chauffage électrique

Le chauffage électrique, au même titre que le fioul n’est pas un chauffage écologique. Il est assez polluant bien que très répandu en France. C’est pourquoi le gouvernement n’a mis en place aucune aide pour les personnes qui souhaiterait se chauffer à l’électricité. En effet seul 11% de l’électricité produite en France n’est issue de sources d’énergie renouvelables. En revanche, vous trouverez de nombreuses aides d’Etat pour vous assurer une transition tout en douceur vers des appareils de chauffage écologiques fonctionnant au bois ou au gaz.

Le chauffage au gaz

Le chauffage au gaz est l’énergie la moins polluante en France. Il est souvent composé de méthane, un gaz qui est très pauvre en carbone. Le gaz est certes une énergie non renouvelable mais le stock de gaz est très important et il n’y a aucun risque de pénurie. Se chauffer au gaz est donc un moyen de faire du bien à la planète mais pas que ! Les chaudières à gaz, du moins les plus récentes sont des appareils de chauffage qui en plus d’être écologiques ont également un très bon rendement. C’est le cas notamment des chaudières à gaz basse température , mais également des chaudières à gaz condensation qui sont le must de ce qui se fait en termes de chaudières. La chaudière à gaz condensation a cette particularité qu’elle récupère les vapeurs de fumées issues de la combustion pour chauffer le retour de circuit d’eau. Le gaz est ainsi utilisé 2 fois, là où une chaudière traditionnelle se serait contentée d’évacuer les vapeurs. C’est pour cela que les chaudières à gaz condensation peuvent atteindre des rendements records à plus de 110% pour certains modèles. Il s’agit donc de notre premier choix pour ceux d’entre vous qui cherchent un chauffage à la fois écologique et économique.

Nos derniers conseils pour choisir un chauffage écologique

Choisir un chauffage écologique c’est bien, utiliser son chauffage de façon responsable c’est encore mieux ! En effet, le choix du système de chauffage et de son combustible, ne suffira pas à faire de vous un bon élève en matière d’écologie. En effet l’utilisation que vous en ferez aura un impact non négligeable. Ainsi, nous vous conseillons l’hiver de ne pas chauffer votre logement à plus de 20°C. Chaque degré supplémentaire aura un certain coût sur votre facture et bien sûr un impact écologique. Ensuite, si besoin isoler correctement votre logement. Le meilleur chauffage du marché trouvera ses limites si le logement est mal isolé et qu’il y a une perdition importante de chaleur. Choisissez également un système de chauffage programmable. Vous en trouverez sur la plupart des chaudières à gaz et sur certains poêles à bois ou a granulés. La programmation de votre appareil vous permettra de paramétrer les heures d’allumage et d’extinction. Ainsi si vous êtes en dehors de votre domicile toute la journée vous pourrez choisir de programmer votre appareil de chauffage pour qu’il s’allume une heure avant votre retour. Ces différents conseils vous permettront de jouer sur deux fronts :

- L’écologie : plus vous optimiserez l’utilisation de votre chauffage et moins il polluera

- Les économies : vous l’aurez deviné, écologie et économies d’énergie vont dans le même sens. Une utilisation intelligente de votre appareil de chauffage vous permettra de réaliser de sacrées économies d’énergie sur le long-terme.

Pour conclure, écologie et économies d’énergie vont dans le même sens. Consommer malin c’est donc faire du bien à son portefeuille mais également faire du bien à la planète !