{

Articles Les professionnels du chauffage

Changer de chauffage en 2022, une bonne idée ?

L’arrivée de 2022 sonne-t-elle le moment propice pour le changement de chauffage ? Vous avez été nombreux à nous demander des conseils à ce sujet et nous avons décidé de l’aborder dans cet article. Le 1er janvier rime souvent avec augmentation de prix de combustible en tout genre et certains remettent en question leur mode de chauffage actuel. Cela est compréhensible d’autant plus que les prix de la quasi-totalité des combustibles s’est littéralement envolé à la fin de l’année 2021. Le gaz et le bois par exemple ont vu leur cours explosé, et ceux se chauffant au gaz ou au bois ont une inquiétude légitime ! Nous tenons à rassurer tout de suite ceux et celles qui s’inquiètent pour leur portefeuille. Il existe des solutions pour palier intelligemment à cette hausse de prix, et il s’agit souvent de modifier ses habitudes de consommation de chauffage, et également de choisir un appareil adapté et peu gourmand en combustible. Alors, vous avez décidé de vous tourner vers un nouvel appareil de chauffage pour 2022 ? Quel type de chauffage est-il judicieux de choisir ? Vers quel type de combustible se tourner en cette période d’inflation généralisée ? Nous allons voir cela en détails dans cet article.

Faut-il s’inquiéter de cette hausse généralisée de combustibles ?
Pour commencer commençons par faire un état des lieux sur l’envol du prix des combustibles. Cette hausse n’a rien d’exceptionnelle et se produit assez régulièrement. La nouveauté est sans doute la hausse importante du prix du bois. Pourquoi ? Parce que l’augmentation du prix du gaz a poussé de nombreux Français à abandonner la chaudière à gaz pour se tourner vers un système de chauffage fonctionnant au bois. La conséquence de cette migration a été une grande progression de la demande en bois. Les producteurs de bois se sont retrouvés en difficulté de production, voire en pénurie, et c’est ce qui explique que les prix se sont envolés. Mais pas de panique, cette hausse est tout à fait normale. Par ailleurs il y a fort à parier que lorsque les producteurs seront à nouveau en mesure de pouvoir satisfaire la demande en bois, les prix vont se stabiliser voire baisser. Exclure le chauffage au bois n’est donc pas forcément une bonne idée, surtout qu’il existe des aides d’Etat qui vous permettront d’obtenir un appareil de chauffage au bois à moindre coût , sans compter le fait que se chauffer au bois est un acte écologique.

Vers quel combustible se tourner face à cette inflation ?

Ne plus se chauffer n’est pas une option. Quelle que soit la région de France ou vous vivez vous aurez besoin de vous chauffer et vous ne pourrez donc vous passer d’un système de chauffage. L’inflation généralisée a certes été assez conséquente, mais face à cette hausse il convient de raison garder et de faire le meilleur chois pour votre appareil de chauffage. Se tourner vers un appareil de chauffage au bois comme nous l’avons dit précédemment ne semble pas être une mauvaise idée. Mais vous pouvez également opter pour une chaudière à gaz. Face à l’augmentation du prix du gaz nous vous conseillons d’opter pour une chaudière à hautes performances énergétiques. Pour cela nous vous proposons 2 types de chaudière :

- La chaudière à gaz basse température : Cette chaudière chauffe l’eau à uniquement 50°C contre 90°C pour une chaudière normale. Cela a deux conséquences, une positive et une négative. La conséquence négative est que l’eau des radiateurs arrivant à une température plus faible, il faudra un certain temps pour que vous puissiez ressentir la chaleur dans votre logement. C’est ce qu’on appelle le temps à l’allumage. La conséquence positive en revanche, est qu’à qualité de chauffage égale, la chaudière chauffant l’eau à une température inférieure, elle utilisera naturellement moins de combustible, ce qui vous permettra de réaliser de sacrées économies de gaz.

- La chaudière à gaz condensation : Il y a également un autre type de chaudière à gaz qui mérite le détour, et pour cause, il s’agit de la chaudière à gaz la plus performante qu’il existe à ce jour : la chaudière à gaz condensation. Il convient de comprendre qu’une chaudière dite traditionnelle, génère lors de la combustion du gaz de la vapeur d’eau chaude qui est évacuée via un conduit. La chaudière à gaz condensation quant à elle ne va pas évacuer cette vapeur d’eau mais va la réutiliser pour chauffer le retour de circuit d’eau. Ainsi le gaz qui dans un premier temps sera brûlé pour chauffer l’eau des radiateurs, sera à nouveau utilisé sous forme de vapeur pour chauffer à nouveau l’eau. Cette double utilisation permet ainsi à cet appareil de chauffage de consommer moins de gaz et d’atteindre des niveaux records pouvant atteindre les 110% !

Nos derniers conseils pour faire le bon choix en 2022

Choisir un appareil de chauffage performant et peu gourmand en énergie nous semble une bonne base pour contrer cette augmentation significative des prix des combustibles. Mais il y a également 2 autres choses que vous pouvez faire et qui sont à la portée de tous :

- Réclamer des aides d’Etat / Régionales. Il existe de nombreuses aident qui ont été créées par le gouvernement et par les collectivités locales, qui permettent à de nombreux de Français de faire de grosses économies lors que l’achat de leur système de chauffage. Tous les appareils ne sont pas éligibles mais si vous choisissez un système respectueux de l’environnement et écologique, il sera probablement éligible aux différentes aides.

- Changer votre mode de consommation. Régler la température de la chaudière ou baisser l’intensité du poêle à bois la nuit par exemple est l’une des astuces que nous vous conseillons. En plus du fait qu’il est conseillé de dormir dans une chambre ne dépassant pas les 19°C, en baissant la température de chauffage de votre logement, vous utiliserez naturellement moins de combustibles et ferez des économies d’énergie. Il en va de même lorsque vous vous absentez au travail ou autre, pensez à baisser la température de votre chauffage afin de ne pas consommer inutilement.