{

Articles Les professionnels du chauffage

Avantages et inconvénients de la pompe à chaleur

Suite de nos articles sur la pompe à chaleur avec aujourd’hui un focus sur les avantages et les inconvénients des pompes à chaleur. Comme vous le savez sans doute le système de chauffage parfait n’existe pas et aucun n’est exempt de défaut. Il y a certains systèmes qui sont tout simplement à proscrire comme par exemple la chaudière à fioul. En effet cette dernière est encombrante, polluante, et coûte cher ! L’Etat a d’ailleurs décidé d’en interdire la vente dans le courant de ces prochaines années. Hormis ce système un peu à part, les autres modes de chauffage, qu’il s’agisse du chauffage au bois avec les poêles à bois ou à granulés, les chaudières à gaz ou encore les pompes à chaleur, chacun de ces appareils présente son lot d’avantages et d’inconvénients. Ainsi, le choix de tel ou tel appareil dépendra de vos besoins (puissance de chauffage, besoin ou non de chauffer l’eau des sanitaires), de votre budget et également de l’espace que vous pourrez allouer à votre appareil. Aujourd’hui nous allons donc nous intéresser aux pompes à chaleur air-air et aux pompes à chaleur air-eau, afin de décrypter ensemble quels sont les avantages et les inconvénients de ces modes de chauffage, afin de vous éclairer au mieux pour réaliser le bon choix lors de vos travaux de rénovation énergétique.

Rappels sur le fonctionnement général d’une pompe à chaleur

Il existe plusieurs types de pompes à chaleur : les pompes à chaleur air-air, les pompe à chaleur air-eau, les pompes à chaleur sol-air… Nous n’allons pas toutes les citer ici car il en existe une multitude ! L’important à retenir est que le premier terme de l’appellation (air, sol, eau…) désigne le milieu dans lequel la pompe à chaleur va puiser les calories. Le second désigne le milieu dans lequel elle va les restituer. Ainsi par exemple une pompe à chaleur air-air va puiser ses calories dans l’air, le système va chauffer l’air en entrée, puis de l’air chaud sera ensuite distribué vers les distributeurs de chaleur (radiateurs ou chauffage au sol). La pompe à chaleur air-eau, va également puiser les calories dans l’air ambiant mais les restituera sous la forme d’eau chaude, prête à être exploiter par les radiateurs. Alors quels sont les avantages et les inconvénients de ces deux modes de chauffage ? Voyons cela ensemble.

La pompe à chaleur air-air

La pompe à chaleur air-air offre de nombreux avantages :

- Elle offre un coefficient de performance de 3

- Elle a la capacité de chauffer un logement d’une surface importante

- Elle peut servir de système de climatisation l’été en insufflant de l’air froid dans l’habitat

- Son fonctionnement n’est que peu impacté par les changements de températures de l’air extérieur dans lequel est puise ses calories

- Enfin son installation est plutôt simple, si vous faîtes appel à un professionnel chauffagiste certifié RGE (reconnu garant de l’environnement).

Concernant ses défauts on notera :

- Elle ne peut que générer de la chaleur ou du froid mais ne peut en aucun cas chauffer l’eau des sanitaires. Il vous sera donc nécessaire d’avoir un autre système de production d’eau chaude.

- Elle peut être assez bruyante pour certains modèles

- Elle nécessite l’installation d’un module en extérieur pour s’alimenter en air. Or cette installation ne sera pas systématiquement possible, notamment si vous vivez en copropriété. Assurez-vous donc avant de procéder à l’achat qu’il vous sera possible d’installer le module extérieur sans problème.

La pompe à chaleur air-eau

Voici les principaux avantages de la pompe à chaleur air-eau :

- Elle a un coefficient de performance allant de 3 à 4

- Elle pourra être raccordée sans problème à une installation existante (comme des radiateurs ou bien un sol chauffant)

- Contrairement à la pompe à chaleur air-air, elle pourra produire de l’eau chaude pour vos sanitaires. Nul besoin donc avec la pompe à chaleur air-eau de disposer d’un équipement supplémentaire.

- Enfin, si vous la faîtes installer par un professionnel certifié RGE, elle vous ouvrira des droits à des aides d’Etat notamment la Prime Rénov’. Cela pourra donc clairement baisser votre facture d’achat, en plus des économies que ce système vous fera faire dans les prochaines années !

Si la pompe à chaleur air-eau semble plus intéressante que la pompe à chaleur air-air, elle a cependant quelques défauts :

- Elle a également un niveau sonore de fonctionnement assez élevé

- Ses performances sont sujettes aux changements de température de l’air extérieur

- Elle peut être assez encombrante du fait qu’elle se compose de 2 unités, une à l’intérieur de votre logement et une qui devra être positionnée à l’extérieur (dans votre jardin, sur un balcon ou bien sur la façade de l’immeuble).

Nos derniers conseils pour choisir le chauffage le plus adapté

Nous espérons que cet article aura pu vous éclairer dans votre choix. N’oubliez pas les choses les plus importantes à retenir :

- Si vous avez besoin d’un système qui devra chauffer l’eau de vos sanitaires alors il vous faudra nécessairement une pompe à chaleur air-eau

- Pensez si vous êtes en copropriété à vous assurer d’avoir la permission pour l’installation d’une unité extérieure (qu’il s’agisse d’une pompe à chaleur air-air ou bien air-eau).

- Enfin, pensez à vous informer sur les différentes aides de l’Etat auxquelles vous pourriez être éligible, et gardez en tête que les aides devront être demandées avant la signature du devis avec l’artisan RGE !