Articles Les professionnels du chauffage

Comment augmenter la durée de vie de votre chaudière, quand faut-il la changer ?

Acheter une chaudière est un investissement qui n’est pas des moindres, en particulier si vous optez pour une chaudière à gaz condensation ou une chaudière à gaz basse température . Pouvant dépasser les 5 000 € il a clairement un coût important pour la plupart des ménages. Bien sûr, comme nous l’avons évoqué dans quelques articles, il existe des aides d’Etat permettant de faire baisser drastiquement la facture. En effet depuis quelques années le gouvernement a mis en place des dispositifs permettant aux ménages de remplacer leur vieille chaudière par une chaudière plus performante. Mais quoi qu’il en soit, et même si vous avez pu bénéficier d’aides d’Etat, vous n’avez pas envie de voir votre chaudière flambant neuve tomber en rade au bout de quelques années. Il vous faudra pour cela l’ entretenir régulièrement, afin d’augmenter sa durée de vie. C’est ce que nous allons voir en détails dans cet article.

Bien choisir sa chaudière

Commençons par le commencement. Bien choisir sa chaudière est indispensable. Ne vous ruez pas sur la chaudière premier prix. Vous aurez la fausse impression de faire des économies.Investir dans une chaudière de qualité, comme une chaudière à gaz condensation, vous coûtera certes plus cher lors de l’achat mais vous permettra de faire de vraies économies d’énergie. Et quand on sait que la durée de vie d’une chaudière peut dépasser les 20 ans on comprend vite que le surplus d’investissement sera vite amorti. Par ailleurs choisir une chaudière de qualité vous garantira une plus longue durée de vie. Alors exit les chaudières à gaz à bas prix ainsi que les chaudières à fioul. Ces dernières sont polluantes et seront interdites en France dans les prochaines années. Commencez donc par choisir une chaudière qui soit à la fois robuste, performante et qui vous durera un bon paquet d’années ! Une fois votre achat effectué, en suivant quelques règles de base vous pourrez lui offrir une longue vie. Alors, comment entretenir sa chaudière et lui assurer de fonctionner correctement pendant une vingtaine d’années ? Voyons cela dans la partie suivante.

Entretenir sa chaudière

Vous avez enfin fait l’acquisition d’une nouvelle chaudière ? Ou bien vous en possédez une et souhaitez augmenter sa durée de vie ? Alors il vous faudra l’entretenir. Faisons un point sur ce qu’est l’entretien d’une chaudière. L’entretien, ou révision de la chaudière est une formalité obligatoire en France au moins une fois par an. Cela vous coûtera entre 100 et 150€. A l’issue de la révision, le professionnel chauffagiste vous remettra un certificat attestant que la révision a bien été faite. Ce certificat pourrait un jour vous être bien utile alors conservez-le précieusement ? Pourquoi ? Simplement parce que dans le cas d’un problème de chaudière qui pourrait notamment créer des dégâts dans votre appartement ou votre maison, votre assurance, pour vous prendre en charge les réparations, exigera de vous que vous fournissiez le certificat de révision remis par l’expert chauffagiste. Votre chaudière aura un carnet d’entretien avec un tampon officiel attestant que cette dernière a bien été contrôlée. Ce tampon fait foi et l’assurance sera dans l’obligation de prendre en charges les réparations (dans le cas où vous êtes couverts bien entendu). Dans le cas contraire elle pourra s’exonérer de toutes responsabilités, à cause du manquement à vos obligations.
Mais laissons les accidents de la vie de côté et revenons à cet entretien et à ses avantages. Au-delà du fait qu’il s’agit d’une obligation légale, le professionnel chauffagiste, en plus de s’assurer que la chaudière est en bon état de fonctionnement, vérifiera sa sécurité. Grâce à un appareil, il mesurera les émissions de gaz de cette dernière à immédiate proximité puis à quelques mètres. Faîtes réviser votre chaudière, il en va de votre sécurité. Mais son intervention ne s’arrêtera pas là. Il optimisera également les réglages de votre chaudière. Dans quel but ? Qu’elle consomme le moins possible tout en vous fournissant un chauffage de qualité et distribue correctement l’eau chaude dans les sanitaires. Vous voyez là où nous voulons en venir ? Optimiser les réglages de votre chaudière vous permettra donc de consommer moins de gaz et donc de faire baisser vos factures de gaz. Etant donné que les prix du gaz sont en constante hausse, cet avantage est loin d’être négligeable.
Nous vous conseillons cependant de réviser la chaudière 2 fois par an, surtout si vous en faîtes un usage intensif. Par exemple si vous habitez dans une zone froide ou dans un grand logement, votre chaudière sera lourdement sollicitée et il pourrait être judicieux de la faire régler, réviser, contrôler et optimiser 2 fois dans l’année.

Si malgré toutes ces révisions, votre chaudière tombe régulièrement en panne, faîtes intervenir un professionnel chauffagiste pour qu’il puisse la contrôler. Il vous dira alors si elle est réparable, à quel prix, ou s’il est préférable d’opter pour un nouvel appareil.

Et l’écologie dans tout ça ?

Difficile de parler de chauffage, de chaudières et d’énergie sans parler d’écologie. Pourquoi insistions-nous sur le fait de choisir une chaudière de qualité ? Car en plus d’avoir une longue durée de vie,elle consommera moins de gaz ! C’est notamment le cas des chaudières à gaz condensation, qui ont un rendement proche des 110% et des chaudières à gaz basse température, qui utilisent moins de gaz pour un résultat identique. Changer sa chaudière à un impact sur la planète. En effet les pièces sont difficilement recyclables et se débarrasser d’une chaudière n’est pas sans conséquence pour notre planète. C’est pour cela qu’il vaut mieux entretenir, et prendre soin de votre chaudière le plus régulièrement possible. Bien sûr, viendra un jour où cette dernière rendra l’âme et vous n’aurez que d’autre choix de la changer. En revanche gardez en tête qu’il vaut mieux changer une chaudière qui fonctionne mal que de chercher à la garder coûte que coûte. Une chaudière mal entretenue et vieillissante consomme beaucoup de gaz et a un rendement faible. En plus de vous coûter cher en facture, elles auront un impact écologique négatif sur notre belle planète bleue.