{

Articles Les professionnels du chauffage

Appartement en location, quel type de chauffage choisir ?

Être propriétaire permet une liberté totale lorsqu’il s’agit de faire des travaux de restructuration ou bien de changer son système de chauffage. Cela est d’autant plus vrai lorsque vous habitez dans une maison et que vous avez donc la possibilité d’installer une unité en extérieur, comme cela peut être le cas par exemple lors de l’installation d’une pompe à chaleur. Mais qu’en est-il si vous êtes locataire d’un appartement ? En théorie le choix, l’installation et le financement du système de chauffage de l’appartement incombe à votre propriétaire. Mais que faire si vos factures d’énergie explosent ? Autre cas de figure : vous avez acheté un appartement et souhaitez le louer. Vous devrez donc installer un système de chauffage pour votre futur locataire. Quel sera donc le meilleur choix que vous puissiez réaliser sachant que vous devrez financer l’achat et l’installation de l’appareil, mais que vous ne devrez pas payer un euro sur les factures de chauffage ? Nous allons donc, comme vous l’avez compris dans cet article s’intéresser aux deux cas de figure :

- Vous êtes locataire d’un appartement et souhaitez réduire vos factures de chauffage

- Vous avez acquis un appartement, souhaitez le mettre en location et vous voulez savoir quel type de chauffage il sera judicieux d’installer.

Vous êtes locataire d’un appartement, quel chauffage choisir ?

Si vous êtes locataire, comme précisé dans l’introduction, le choix du type de chauffage sera au bon vouloir de votre propriétaire. Attention, même si vos factures de chauffage sont élevées ne tombez pas dans le piège de lui proposer de financer vous-même un nouveau système de chauffage. En location on limite les investissements et si vous faîtes à votre propriétaire le cadeau d’investir dans une chaudière à gaz condensation ou dans une pompe à chaleur flambant neuve, le jour où vous quitterez le logement il ne sera pas simple de la récupérer. Vous devrez également remettre en état de fonctionnement l’ancien appareil de chauffage préalablement installé. Cette option est donc à exclure. Cependant nous avons une astuce pour vous, si par exemple le logement est équipé d’une chaudière vétuste, polluante et peu écologique, qui vous génère des factures de chauffage importante. Si votre appartement n’a pas une surface trop importante, vous pourriez par exemple décider d’installer un système de chauffage autonome, sans désinstaller le chauffage existant. Par exemple si vous avez une vieille chaudière à gaz ou à fioul, il vous sera tout à fait possible de l’éteindre, et d’investir dans un poêle à bois ou un poêle à granulés qui sera votre nouveau système de chauffage. Cela procure plusieurs avantages :

- L’investissement n’est pas trop important

- L’installation est plutôt facile

- Nul besoin de retirer le système de chauffage existant

- Le jour de votre départ vous pourrez récupérer votre poêle pour votre nouveau logement, ou simplement le revendre

Attention, si vous décidez de procéder ainsi il vous faudra quand même régulièrement allumer votre chaudière, s’assurer qu’elle est en bon état de fonctionnement, et surtout continuer de l’entretenir. Cela évitera que le jour de votre départ, votre propriétaire vous annonce que la chaudière ne fonctionne plus et récupère une partie de votre caution !

Vous avez acquis un appartement dans le but de le louer, quel chauffage choisir ?

Dans le cas où vous êtes propriétaire d’un logement que vous souhaitez louer, bien entendu le discours change. Rares sont les propriétaires disposés à réaliser des investissements importants dans un logement quand il est à but locatif, et cela est de bonne guerre. Il semble alors évident que dans ce cas de figure votre priorité sera de limiter les investissements. Pour cela vous pourrez investir dans un chauffage électrique qui est peu coûteux à l’achat et à l’installation (comme des radiateurs électriques par exemple). Si le choix d’un investissement peu coûteux peut sembler évident pour beaucoup de propriétaires, il l’est en revanche un peu moins de notre point de vue. Il faut garder en tête que l’attractivité de votre logement dépendra de plusieurs facteurs. Et il y a fort à parier que pour vos futurs locataires, savoir que votre logement est équipé d’un système de chauffage performant et écologique et que leurs factures d’énergie seront réduites, peut être un excellent argument en votre faveur. Installer un système de chauffage performant comme par exemple une pompe à chaleur air-air ou une chaudière à gaz condensation pourra donc être un élément qui pourrait séduire vos futurs locataires qui seront soucieux de limiter leurs dépenses en énergie. Nous pouvons également aller plus loin en observant qu’un appartement avec une classe énergétique élevée (classe qui dépend entre autres du système de chauffage et de l’isolation thermique) peut justifier un prix de location plus élevé. Investir dans un chauffage coûteux à l’achat peut donc être vu comme un investissement court terme (surplus de loyer) mais également long-terme (valeur de votre logement).

Conclusion sur le choix du chauffage dans le cadre de la location d’un appartement

Si vous êtes locataire ou si vous mettez en location votre appartement la stratégie sera donc différente. Dans le premier cas on choisira plutôt un système autonome comme un chauffage à bois pour ne pas se ruiner. Dans le deuxième cas on aura le choix entre limiter les coûts avec un chauffage à bas coût comme le chauffage électrique, ou bien investir dans un chauffage plus performance comme une chaudière à gaz condensation pour augmenter la valeur du bien et le prix de location.